Défi d’Halloween : mon costume de sorcière aux couleurs de Poufsouffle (suite)

Si vous avez raté le début de mon projet, avec la baguette de sorcier à faire pâlir Ollivander, la cravate Poufsouffle et l’astuce pour créer les écussons aux couleurs de votre maison c’est par là

Jour 3 : la robe de sorcier

J’étais partie sur un patron trouvé sur le net, un peu complexe mais vraiment top. Sauf qu’entre-temps une amie a voulu faire son costume aux couleurs de Serdaigle et la couture c’est pas son truc (je ne sais même pas si elle a déjà touché une MAC) Donc à la dernière minute j’ai cherché un patron ultra simple pour faire la robe de sorcier. Et là j’ai trouvé ça sur Burdastyle. Parfait ! Le schéma est clair, les mesures suggérées sont pas mal (j’ai élargi le bas des manches),c’est en taille adulte et pour l’assemblage il y a quelques notes (en anglais) que j’ai suivies à la lettre. (On voit mieux le schéma ici)

Une petite précision qui d’après moi manque à ce schéma :
Si tracer la forme de l’emmanchure (et la manche) vous inquiète, en fait c’est pas bien compliqué. Tracez quelque chose qui ressemble au schéma, coupez le patron, testez sur vous. Et si ça va recopiez la même courbe pour le devant et le dos. Mesurez la longueur de l’emmanchure sur le devant (de l’épaule jusque sous le bras, la courbe quoi). Pour le haut de la manche vous devrez avoir exactement la même longueur.

J’ai utilisé :

  • 3 m de tissu noir, du burlington (ça ne froisse pas, c’est fluide, c’est génial)
  • 1 m de tissu satiné pour doublure jaune/doré (j’ai coupé mes pièces dans la largeur et non dans la hauteur)

En 1h30 j’ai largement eu le temps de coudre toute la partie noire. Et mon costume d’Halloween commence à prendre forme ! 😉

robe de sorcier Poufsouffle jour 1

Jour 5 : la robe de sorcier qui ne vient pas du Chemin de Traverse

Il est temps de coudre la doublure et pour moi –parce que n’est pas Poufsouffle qui veut– ce sera jaune/doré of course !

J’ai coupé mon tissu dans la largeur (et non dans la hauteur comme on le fait normalement) afin d’économiser au max la doublure. Un mètre a suffi pour doubler la capuche, une bande de 10 cm sur les devants et les manches (que j’ai entièrement doublées) Au départ j’ai voulu faire ça bien avec des points invisibles, à la main et puis au final je me suis dit « et zut après tout c’est qu’un déguisement et tu vas le porter 3h dans ta vie alors pourquoi tu te prends la tête ma pauvre Delphine ? » Et puis coudre à la main quand on a une atèle au poignet bah c’est pas vraiment évident. Du coup vu de l’intérieur mes finitions sont un peu grossières mais tant pis. Vu de l’extérieur c’est pas mal, c’est même plutôt bien en fait.

J’ai ajouté une petite poche cachée à l’intérieur de la doublure pour pouvoir ranger ma baguette et pouvoir dégainer rapidement si jamais je croise un Mangemort, un Détraqueur, Voldemort lui-même, Bellatrix Lestrange (comme je te hais), quelqu’un que j’aime pas, un ex….

Voilà pour ma robe de sorcier !
Ça vient pas de chez Madame Guipure mais on y croit !

A ce stade il me reste à coudre l’écusson avec le blason Poufsouffle (in english pour moi ce qui donnera Hufflepuff) et les deux boutons de la fermeture.

robe de sorcier Poufsouffle jour 2

Coût total : 29.70 € (ça m’aurait coûté moitié moins cher si j’avais eu le temps de commander mon tissu sur le net)

***

Si je devais changer quelque chose à ce costume :
Déjà je prendrais plus de temps pour le faire plus sérieusement, les finitions cra-cra j’aime pas trop.
Je ferai des manches un peu plus larges, et pourtant je les ai déjà élargies par rapport au schéma/patron dont je me suis servie.
Je changerai la forme de la capuche. Si vous devez suivre le même patron que moi faites quelque chose de plus arrondi, ne coupez pas votre tissu tout droit mais plutôt dans une jolie courbe jusqu’à la pointe (sur le haut et sur le derrière de la capuche)
Pour ce qui est de la baguette et des autres petits détails, rien à redire, c’est parfait !

***

Ce projet m’a vraiment plu et moi qui étais fâchée depuis un bon moment avec la couture je crois que ça y est on est réconciliées ! Du coup je vais peut être faire quelques « costumes » de temps en temps…. En plus je crois avoir fait naître des vocations parmi mes amis, qui ont suivi mes conseils pour faire leur propre costume. Une Serpentard, un Griffondor et deux Serdaigle se sont donc joints à moi 😉

***

Pour voir la suite et les photos des costumes portés il faudra attendre Halloween !

Publicités

Défi d’Halloween : mon costume de sorcière aux couleurs de Poufsouffle

Tous les ans pour Halloween je me retrouve dans la même situation : j’arrive chez des amis pour une soirée « normale » et je me trouve face à face avec des gens costumés, sauf que moi bah c’est pas mon cas et j’ai l’air débile. Du coup je dois improviser un costume ridicule à base de noir, à la va-vite, et je me retrouve en ce que j’appellerai costume de gothique/fille de joie plutôt merdique. Et j’ai honte. Tous les ans.
Alors cette année je me lance un défi de dernière minute : réaliser mon costume d’Halloween, 100% fait-main, avec un mini budget, en une semaine.
Vous avez tous lu ou vu au moins un des Harry Potter ? Alors quoi de mieux qu’un costume de sorcière aux couleurs de la maison Poufsouffle ?

Pour mon costume j’ai déjà :

  • une chemise blanche, gentiment prêtée par une amie
  • le pantalon (un jean noir fera l’affaire)
  • je fais l’impasse sur le pull (de toute façon ce sera caché par la robe) et le chapeau parce que c’est trop moche

Je vais devoir faire :

  • la baguette
  • la cravate
  • la robe de sorcier
  • l’écharpe, si j’ai le temps

***

Jour 1 : La baguette de sorcier à faire pâlir Ollivander

J’ai utilisé :

  • une baguette (asiatique, celles pour manger, est ce que ça porte un autre nom?) qui trainait dans un tiroir
  • de la colle à chaud (si vous n’en avez pas j’ai testé d’autres techniques, voir plus bas***)
  • des perles et autres éléments en relief pouvant servir à texturer, bref ce qui me passait sous la main
  • de la peinture acrylique marron et noire (et de la peinture en bombe blanche mais ce n’est pas indispensable)
  • un pinceau et un chiffon cra-cra

C’est très facile ! Avec la colle bien chaude il faut faire des formes « dégoulinantes » sur le haut du manche de la baguette. Avec les doigts (mouillés) ou un cure dents vous pouvez sculpter la forme de la colle. Attention à ne pas vous brûler, c’est très chaud ! La colle est malléable même lorsqu’elle est tiède. Ajoutez des perles de différentes formes ou taille dans la colle bien chaude, ça créera des textures et un effet vermoulu. Puis laisser sécher. C’est moche. C’est normal.
Une fois la colle sèche j’ai passé une sous-couche de peinture à la bombe mais cette étape n’est pas obligatoire.
Tout est bien sec, on passe à la peinture ! C’est sensé être du bois donc on peint en marron, deux couches au moins en laissant bien sécher à chaque fois. A partir du moment où la couleur est uniforme vous pouvez soit laisser comme ça, soit faire un effet patine.
Pour l’effet patine j’ai utilisé la peinture noire. Il faut mélanger de la peinture avec un peu d’eau, assez pour que la couleur devienne translucide (un peu comme de l’encre). Avec le pinceau passez grossièrement le mélange sur votre baguette en insistant dans les creux. Puis essuyez avec le chiffon, la peinture va automatiquement s’enlever sur les reliefs et rester dans les creux. Vous pouvez répéter cette étape plusieurs fois si besoin.
J’ai utilisé ce tuto comme base (en images)

Voilà ce que donne mon 1er essai :

DSC_1459 copie

*** Si vous n’avez pas de pistolet à colle vous pouvez utiliser du mastic ça marche super bien (testé mais je n’ai pas de photos) ou de la Fimo en surveillant bien la cuisson. La Fimo c’est très pratique, surtout si vous voulez une forme plus travaillée et plus précise. Attention cependant à bien utiliser une baguette en bois et non en plastique, attention aussi si vous ajoutez des perles car elles pourraient fondre.
Pour vous j’ai donc testé la solution Fimo ! Sur mon test je m’en suis servie pour faire le petit « serpentin » autour de la baguette (avec de la colle c’est mission impossible) et les autres « choses » jaunes. J’ai mis au four à 100° pendant 15 min. Et pas de catastrophe ! Puis j’ai continué avec de la colle à chaud parce que j’aime beaucoup le rendu et des perles. Par mesure de précaution j’ai quand même collé les éléments en Fimo. Et hop! peinture!

baguette de sorcier étape 1 fimo

baguette de sorcier version 2 (1)

baguette de sorcier version 2 (3)

baguette de sorcier version 2 (2)
J’ai tenté de lancer un sort « Accio Professeur Rogue », ça n’a pas fonctionné. Tant pis. J’aurai essayé.

Coût total : 0 €

 ***

Jour 2 : Les écussons Poufsouffle et la cravate

Là je me suis trouvée face à un gros problème : je n’ai pas d’écusson chez moi (et je ne vais sûrement pas en trouver au magasin au coin de la rue), pas le temps de commander et de le recevoir avant le Jour-J et –j’avoue– trop radine pour en acheter, surtout qu’il m’en faut 2, peut être 3 si je fais l’écharpe.
Autre problème : je n’ai pas de tissu de la bonne couleur, jaune à rayures noires non non j’ai pas ça chez moi ni en magasin.
Ma solution ? appeler ma maman ! 😀 Sa réponse : imprime donc ton tissu ma p’tite !

Parce qu’il y a de la magie dans mon costume :
Imprimer du tissu chez vous c’est possible !

Vous aurez besoin de :

  • tissu, bien évidemment, clair et même blanc de préférence, pas trop épais
  • de colle en spray repositionnable (pour tissu, sinon c’est pas grave ça marchera quand même)
  • de feuilles de papier ordinaire, format A4
  • d’une imprimante jet d’encre

– Découpez le tissu un peu plus grand que la feuille A4
– Encollez la feuille et la poser sur le tissu en lissant bien avec la main et laisser sécher quelques minutes.
– Recoupez les marges du tissu le long de la feuille
– Imprimez votre image (réglage imprimante comme pour une photo sur papier mat)
– Laissez bien sécher l’encre (environ 2h), décollez le papier et repassez votre image à fer doux sans vapeur pour fixer l’encre. (Si vous voulez une image qui dure longtemps même après lavage il faudra pulvériser un peu de vinaigre blanc mélangée à de l’eau avant de repasser votre image)

Et voilà pour mon 1er écusson imprimé ! Résultat tout simplement bluffant !

écusson Hufflepuff (Poufsouffle)

J’ai ensuite découpé autour et posé un thermocollant assez rigide au dos. Pour la finition des bords j’ai simplement fait un point zigzag très serré autour. Et j’ai préparé deux autres écussons.

écusson hufflepuff terminé
La cravate Poufsouffle :

J’ai utilisé ce patron de cravate  (c’est en anglais mais peu importe puisque le patron est imprimable en taille réelle et les explications de montage sont en images). J’ai dû modifier la taille en enlevant 1cm de chaque coté sur les longs bords et en raccourcissant de 5 cm. Puis j’ai utilisé le patron sans ajouter de valeurs de couture.
Pour le tissu j’ai dû faire comme pour l’écusson et imprimer mon motif jaune à rayures noires sur un tissu satiné blanc (donc sur du satiné l’impression maison ça marche aussi!) Un peu galère puisque je suis limitée par du format A4 (non je n’ai pas osé aller au magasin de photocopies avec mon papier A3 encollé de tissu… ) et du coup il m’aura fallu 5 feuilles et beaucoup d’encre jaune 😀
Vu qu’on m’a posé la question sur facebook pour savoir si oui ou non je me suis embêtée à faire coïncider les rayures lorsque j’ai assemblé mes « feuilles » de tissu, voici ma réponse: « Pour la cravate non je suis peut être folle mais pas assez pour m’embêter à faire coïncider des rayures ! Bon en fait si je l’ai fait sur la partie de devant, celle qu’on voit, et tout simplement j’ai cousu 2 rayures noires l’une sur l’autre (ça se voit un peu sur ma cravate c’est la rayure qui parait plus large, j’ai un peu foiré) Pour le reste j’ai posé mon patron un peu à l’arrache en faisant des raccordements là où ce n’était pas prévu afin d’économiser au max mon tissu (et mon encre surtout) Donc là où ça ne se voit pas les rayures ne sont pas raccordées »

Le résultat est plutôt cool non ?

cravate hufflepuff halloween 2014

Coût total : 0 €

***

DSC_1463

***

A suivre au prochain article : la robe de sorcier !

Une nuit sous la neige

Voilà, c’est exactement ce à quoi me fait penser ce chèche que je viens de finir de tricoter : une nuit sous la neige…

Les photos ne sont pas terribles et c’est dommage, je vous assure qu’il est beaucoup plus beau en vrai !

chèche oeillets et picots - noir et perles bleues (2)

Tricoté d’après le modèle The Age of Brass and Steam Kerchief avec quelques modifications…
Tout d’abord j’ai utilisé des aiguilles plus fines et j’ai donc dû rajouter une répétition du motif jersey/jours pour obtenir la bonne taille. Puis j’ai rajouté des perles bleu métallisé pour agrémenter le motif ajouré, trop simple à mon goût. Et enfin j’ai terminé par une bordure en picots qui donne un très joli effet dentelle.

Une seul pelote de Orient, Cheval blanc en noir aura suffi pour ce chèche, et j’ai utilisé un peu moins de 200 perles Toho 3mm (j’ai pas compté hein, vous m’en voudrez pas!) Le tout réalisé en une dizaine d’heures. Une fois bloqué il mesure 130 cm de large sur 40 cm pour la pointe.

chèche oeillets et picots - noir et perles bleues (1)
Un projet tricot rapide et facile, même pour la bordure en picots ! Même si j’avoue que placer les perles sur les mailles c’est long et pas toujours évident…. mais bon quand je vois le résultat final je ne regrette pas.

Le patron original en anglais est téléchargeable gratuitement sur Ravelry (voir lien plus haut) et si ça vous dit j’ai également noté les instructions (en anglais aussi) pour mes modifications sur la page de mon projet.



***
Découvrez plus de nouveautés en suivant la page Facebook Le Manège sur la Colline