[TERMINE] Concours des 100 fans Facebook !!!

La page Facebook Le Manège sur la Colline a atteint
les 100 fans cette semaine !

 

A cette occasion nous organisons un concours* avec, à gagner, un bijou AU CHOIX parmi ceux qui se trouvent en boutique !

(*concours ouvert aux personnes résidant en France ou en Belgique)

Pour pouvoir participer il faut d’abord remplir quelques conditions :

  • Aimer la page fan Facebook Le Manège sur la Colline
  • Aimer (et pourquoi pas partager) le statut Concours qui se trouve sur la page FB (statut du 12 avril 2014)
  • Laisser un petit commentaire  » je participe  » afin que je puisse voir le nom des participants (selon vos paramètres de confidentialité je ne peux pas toujours voir les noms des mentions j’aime et des partages)

 

Le concours a déjà commencé et se terminera le dimanche 20 avril 2014 à minuit. Le ou la gagnante sera tirée au sort !

Alors rendez-vous sur la page Le Manège sur la colline, à vos clics et bonne chance à vous !!! 🙂

concours des 100 fans

//

Le Manège sur la Colline

Vous le savez, vous le voyez, je suis fâchée avec la couture depuis quelques temps. Depuis que j’ai déménagé il y a un an je n’ai plus de pièce dédiée à la couture, seulement un petit coin de bureau et ça ne facilite pas les choses. Je n’ai pas abandonné mais par manque de place, manque de temps, je revois mes priorités. Je préfère publier des articles coutures plus intéressants, des patrons plus recherchés, plus complexes et bien sûr ça me demande pas mal de travail. Mais je pense qu’il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité non ? Bref aujourd’hui encore je ne vous parlerai pas de couture !

J’ai décidé de partager avec vous un petit bout de ce à quoi je passe mon temps. Vous le savez peut-être j’ai ouvert une boutique en ligne il y a un peu plus d’un an :  Le Manège sur la Colline
Au départ cette boutique était dédiée à la vente de matériel de création fait-main (comme des gourmandises en pâte fimo, des petites breloques etc) mais peu à peu je me suis laissée prendre au jeu de la création ! Ainsi j’ai en quelque sorte remplacé la couture par la création de bijoux. Cette activité a pris de l’ampleur depuis quelques temps, avec les marchés d’un côté, les partenariats de l’autre et du coup la boutique en ligne est mal approvisionnée mais j’y travaille !

Voilà donc un bref aperçu de ce qu’on peut (ou ce qu’on pouvait) trouver dans la boutique Le Manège sur la Colline…

Des boucles d’oreille :

BO perle gris nacre (1)

BO bronze oiseau sur son perchoir perle bleue et clé

Des bracelets :

bracelet bronze suédine bleu London cabochon drapeau britannique grunge et breloques nounours et étoile

bracelet suédine bleue deux tours sur monture bronze La petite fille en bleu

bracelet simili cuir rose soleil Levant bronze et perles magiques

Des colliers et des sautoirs :

sautoir argent perles violettes et pendentif clé et noeud satin

sautoir bronze cabochon colombine arlequin et breloques plume oiseau et perleN’hésitez pas à aller faire un petit tour sur la boutique, des nouveautés sont ajoutées régulièrement. Vous pouvez aussi me rejoindre sur la page Facebook.

J’espère que cet article sur les bijoux vous aura plu parce que d’autres suivront. Sinon ne vous inquiétez pas j’ai déjà préparé un patron de robe cache-coeur (t.38 à 44) à réaliser en mousseline. J’attends de recevoir le tissu et je m’y mets ! 🙂

Quand on aime les châles et qu’on aime le bleu…

Quand on aime les châles et qu’on aime le bleu, quand on a une furieuse envie de tricoter mais pas beaucoup de temps pour s’y consacrer, on se lance dans la réalisation du châle « J’ouvre mon coeur » by Mamie-Thé !

châle blue sweet heart

Je n’ai que des éloges à faire sur ce châle. Le patron est très clair, hyper facile à suivre puisqu’il suffit de répéter bêtement un certain nombre de rangs et même pour le motif ajouré ça se fait les doigts dans le nez euh… nan en fait gardez vos doigts sur les aiguilles ça vaut mieux…
Étant donné qu’il est simple à tricoter il avance très rapidement.  Il m’aura fallu 4 soirées passées à tricoter devant un bon épisode de Stargate pour le terminer.

J’ai utilisé moins d’une pelote de Stop 92, Lanas Stop coloris bleu marine, achetée un jour de soldes où il m’a pris l’envie de dévaliser un magasin de laines. Le fil est très fin et a un aspect légèrement mohair et au début je ne savais pas trop ce que ça allait donner. Finalement j’en suis ravie ! Le châle est très léger, très doux et ne peluche pas. Merveilleux !

châle blue sweet heart

Cependant…
Oui parce que j’aime quand il y a un « mais » mais c’est un tout petit « mais »…

Arrivée à l’heure du blocage final je me suis retrouvée face à un vrai casse-tête. Le châle ne voulait prendre aucune forme convenable, encore moins celle du triangle tant désiré, le bord du haut censé être droit s’entêtait à se courber d’une manière invraisemblable et j’ai dû m’y reprendre à trois fois pour parvenir à avoir une jolie forme. Il faut dire aussi que je préfère faire le blocage à la vapeur et non en lavant mon châle et en l’épinglant dans la bonne forme le temps qu’il sèche, et puis je n’ai pas la place pour ça chez moi.  Une amie qui a réalisé ce châle aussi avec, à peu de choses près, le même fil que moi a eu le même souci. Donc je ne sais pas si ça vient du modèle ou du fil mais faire un blocage à la vapeur a été une vraie galère. Voilà c’est un tout petit bémol concernant ce châle.

châle blue sweet heart

Si vous aussi vous avez envie de vous essayer aux châles, aux motifs ajourés ou tout simplement si vous ne savez pas quoi tricoter, je vous conseille vivement le châle « J’ouvre mon coeur » ! Le patron est en français et il est disponible gratuitement sur Ravelry.

Facile, rapide, magnifique… Pourquoi s’en priver ?

Tricote-toi un joli châle pour dans deux ans !

Il y a deux ans je me suis lancée dans la réalisation de ce magnifique châle : l’Echo Flower (en anglais, gratuit sur Ravelry).
Nan mais quelle idée…!

Déjà dès le départ j’ai utilisé des aiguilles trop fines (n°3 ce qui correspondait d’habitude à mon fil) ce qui a beaucoup compliqué la réalisation des mailles « 2 into 9 » et « 3 into 9 ». En plus je tricotais en suivant une grille pour la toute première fois alors j’ai pas mal cafouillé. J’ai donc recommencé depuis le début avec des aiguilles n°4 et la tension était la bonne mais après toute une flopée d’erreurs survenues sans même que je comprenne ni où ni pourquoi j’ai décidé de ranger mon tricot bien au fond d’un carton et de le laisser pourrir là. Na !

Puis le temps a passé… et finalement deux ans plus tard (c’est à dire il y a un mois) en déballant des cartons je me suis retrouvée face à ce foutu châle -ou plutôt un truc difforme sensé être le début d’un châle- que j’avais totalement oublié. Et là je me suis surprise à penser « allez pourquoi ne pas retenter le coup ? »

A la troisième tentative le miracle s’est produit ! Youpi !

winter echo flower (2)

winter echo flower (1)

En réalité si on se concentre un peu en le tricotant on se rend compte qu’il n’y a rien de difficile dans ce châle.
Lire une grille c’est du gâteau et en plus c’est tellement plus clair que des explications écrites qui s’entremêlent et dans lesquelles on perd vite le fil. Les mailles « compliquées » qui sont le « 2 into 9 » et « 3 into 9 » si on ne tire pas trop sur le fil ça passe tout seul (bon j’ai un peu triché sur la « 2 into 9 » car j’ai pris les mailles normalement et non par le brin arrière). Le reste des mailles c’était du déjà vu donc pas de difficulté particulière.Le patron est assez répétitif alors on prend vite l’habitude sur chaque rang.

winter echo flower (3)

Tricoté en à peu près deux semaines. J’ai utilisé deux pelotes (Orient, Cheval Banc) en gris perle, de part la nature de ses mailles ce châle est assez vorace en fil. Il mesure 130 cm d’envergure et 60 cm de longueur pour la pointe, ce n’est pas très grand mais il est fait pour être porté autour du cou comme un chèche. Et pas une seule erreur !!!!

winter echo flower (4)

Bien qu’au final je ne l’ai pas trouvé si difficile que ça à tricoter, je ne conseille pas aux débutant(e)s de se lancer dans la réalisation de ce modèle. Mais si vous avez un niveau un peu plus avancé et que vous avez déjà tricoté des modèles similaires n’ayez pas peur d’essayer parce que ça vaut le coup. Toutes ces petites fleurs c’est joli non ? 🙂

Retrouvez moi sur la page Facebook et sur ma boutique

Projet 1910 : le corset (avec patron)

Je me suis récemment lancé un défi de taille : créer tout un ensemble historique avec pour date l’année 1910. Ce n’est pas du tout l’époque que je préfère, loin de là, et je ne m’y connais vraiment pas question costume de cette période. Voilà pourquoi le défi est grand ! J’ai déjà commencé tout un travail de recherches sur ce sujet et j’en ai encore beaucoup qui m’attend.

J’ai commencé par le corset, forcément. Et là aussi ce n’est pas la période que je préfère… Je suis partie d’un patron historique de corset de 1900 que j’ai adapté aux mensurations modernes, puis j’ai commencé ma première toile avec son lot de défaut à corriger. C’est à ce moment là les problèmes ont commencé (oui ils ont commencé très tôt^^) puisque j’ai perdu le patron original et donc revenir au début pour corriger les erreurs de la toile n’a pas été simple. J’aurais pu laisser tomber et choisir un autre modèle mais c’est celui-là et pas un autre que je voulais, alors j’ai galéré longtemps, très longtemps, et au bout de 4 toiles je suis enfin parvenue à un résultat acceptable. Désolée pour les photos qui sont d’assez mauvaises qualité, j’espère en refaire de meilleurs d’ici peu. Le lacet noir est provisoire, je n’avais pas de blanc sous la main.

corset 1900 (1)

corset 1900 (2)

corset 1900 (3)

Le corset terminé n’est pas parfait, j’ai eu quelques soucis à cause d’un mauvais choix de tissu mais il était un peu tard pour faire machine arrière alors j’ai laissé tel quel et j’ai essayé de cacher un peu la misère ^^ Le placement des baleines est un peu incertain étant donné que je n’avais plus le patron original, mais j’ai comparé à d’autres modèles de la même époque afin d’être le plus proche possible de la réalité (d’ailleurs sur le patron qui suit j’ai corrigé la position des baleines de devant par rapport au modèle fini que vous voyez sur les photos)

Enfin, petit point positif : je me suis largement améliorée pour ce qui est du flossing (les petites broderies aux extrémités des baleines) Je montrerai ça lorsque j’aurais eu l’occasion de faire de meilleures photos.

Donc aujourd’hui je vous propose le patron de ce corset. Il est téléchargeable et prêt à imprimer en taille réelle (fichier pdf, 8 pages)

patron corset 1900

***

Quelques mots au sujet du patron :

Imprimez d’abord la page 2 (décochez l’option « adapter ‘image au cadre ») et vérifiez que le carré test mesure bien 10 cm de côté. Une fois que vous avez tout imprimé, découpez ou pliez le long du cadre intérieur et faites correspondre les repères en bord de cadre.

J’ai laissé la ligne de taille, ce sera plus simple pour vous pour adapter à vos mensurations.

Je n’ai pas fait une grande réduction de taille donc n’hésitez pas à enlever quelques cm. Comme la plupart des corsets historiques il ne couvre pas la poitrine.

Les mensurations sont : poitrine: 98 cm/ taille: 72 cm/ hanches: 98 cm

Quelques conseils pour l’assemblage :

Prévoyez 1 mètre de tissu pour la face extérieure, 1 mètre de doublure et 1 mètre de plus dans un tissu résistant si vous n’utilisez pas de coutil comme doublure.

Sur votre patron pensez à tracer quelques repères d’assemblage, surtout pour les pièces courbes, et n’oubliez pas de les reporter sur votre tissu. Assemblez en premier les pièces 1 et 2, 3A et 3B, 5A et 5B ce sera plus simple. En ce qui me concerne j’ai assemblé entièrement les pièces du tissu, de la doublure et de la triplure, cranté les coutures et j’ai ensuite cousu les 3 couches ensemble.

La suite du projet :

Il me reste à déterminer la coupe de la robe. J’ai beaucoup de mal à me décider mais j’ai déjà sélectionné 3 modèles intéressants. Je me penche déjà sur les patrons, je pense que c’est ça qui m’aidera à prendre une décision.

***

Rejoignez la page Facebook en cliquant ici !

Patron jupe de base (jupe droite)

Chose promise, chose due !

Aujourd’hui je vais vous expliquer comment tracer vous même et à vos mesures le patron de la jupe droite. Ce patron est une base qui pourra vous servir à tracer toutes sortes de jupes. Il vous suffira de quelques petites modifications pour créer tout un tas de modèles différents.

Les mesures à prendre :

Pour faciliter la prise des mesures (surtout si vous êtes toute seule et que vous mesurez sur vous même) il faut nouer un ruban à l’endroit le plus fin autour de la taille, sans serrer.

  • tour de taille (donc là où vous avez noué le ruban)
  • tour de hanches (à environ 9-10cm de la taille)
  • tour de bassin (l’endroit le plus fort des fesses, à environ 20cm de la taille)

Puis en mesurant sur le coté :

  • hauteur entre la taille et les hanches
  • hauteur entre la taille et le bassin
  • longueur totale de la jupe : de la taille jusqu’à l’endroit où vous souhaitez que la jupe s’arrête (je vous conseille de ne pas aller au-delà de sous le genou pour la longueur de cette jupe)

A titre d’exemple je vais utiliser mes mesures pour vous expliquer le tracé du patron :

  1. tour de taille : 74cm
  2. tour de hanches : 96m
  3. tour de bassin (rigolez pas!) : 110cm
  4. hauteur taille/hanches : 10cm
  5. hauteur taille/bassin : 20cm
  6. longueur de jupe : 50cm

Munissez vous de votre cerveau hyper doué en mathématiques, ou à défaut (comme moi) d’une calculatrice et tracez le cadre de construction comme indiqué ci dessous :
patron_jupe_baseCalcul des pinces :

La valeur des pinces représente la différence entre le tour de bassin et le tour de taille. Pour connaitre cette valeur il faut calculer :

1/2 tour de bassin – 1/2 tour de taille = valeur totale des pinces

Voici le calcul avec mes mesures :

(110/2) – (74/2) = 18 cm

Attention ma valeur de pinces n’est pas représentative, j’ai les hanches très larges par rapport à mon tour de taille. La votre devrait être inférieure. Plus vous aurez de différence entre votre tour de taille et celui de bassin et plus la valeur de pince sera grande.

Divisez le résultat par 2 et vous aurez la valeur à résorber en pinces sur le demi devant et sur le demi dos.

Donc avec mes mesures ça devrait donner : 18/2 = 9 cm
Il n’est pas obligatoire de prendre la même valeur pour le dos et pour le devant. Par exemple si vous êtes plutôt cambrée prenez une valeur un peu plus grande au dos (1,5cm de plus maxi).

Pince du devant :

L’axe de la pince du devant se situe à une distance égale au demi-écart de poitrine (en partant du milieu devant) Vous trouverez peut être bizarre de se référer à l’écart de poitrine pour tracer la pince de jupe, c’est en fait pour faire coïncider les pinces de la ligne de taille du corsage et de la jupe pour faciliter la création de robes)

L’écart de poitrine se mesure tout droit entre les seins sans suivre leur courbe, d’un téton à l’autre. Divisez cette mesure par 2. Dans mon cas ça donne 20/2 = 10cm

Tracez cet axe parallèle au milieu devant, en partant de la ligne de taille jusqu’à la ligne de hanches (je n’ai pas noté les noms des différentes lignes sur mon schéma mais je pense que c’est assez clair)

Pince du dos :

Il y a plusieurs manières de placer cette pince mais je vais vous donner la méthode simple. Mesurer la largeur du cadre de demi-dos et divisez cette longueur par 3. Tracez l’axe de la pince parallèle au milieu dos, en partant de la taille jusqu’à environ 4 ou 5 cm en dessous de la ligne de hanches. patron_jupe_baseTracé de la jupe :

On va maintenant répartir les valeurs de pinces entre les pinces devant et dos et la « pince » côté et tracer les courbes de la jupe.

Demi-devant : Référez vous à l’étape calcul des pinces. Pour moi la valeur à répartir est de 9cm. On peut faire dans la simplicité en divisant cette valeur par 2 mais on peut tout aussi bien répartir la valeur autrement. Par exemple je pourrais prendre 4,5 cm pour la « pince » côté et 4,5 cm pour la pince devant ou alors 5 cm pour la « pince » côté et 4 cm pour la pince devant. C’est la 2ème solution que je choisis. (voir schéma) Tracez les pinces en dessinant une légère courbe. Sur le côté descendez en traçant une courbe jusqu’à environ 2 cm sous la ligne de hanches.

Demi-dos : Comme pour le demi-devant, référez vous à l’étape calcul des pinces. Pour moi la valeur est encore de 9cm. En général on créé aussi une « pince » au milieu dos. La valeur de cette pince ne doit pas excéder 1cm. Sur mon patron j’ai décidé de prendre une valeur de 1cm sur cette « pince » de milieu dos, il me reste donc 8cm à répartir sur la pince demi-dos et sur le côté. Pour le côté prenez la même valeur que celle que vous avez prise pour le devant (pour moi : 5 cm) Et pour la pince demi-dos il suffit de prendre ce qu’il reste : pour moi 8-5 = 3cm (voir schéma) Tracez les pinces en dessinant une légère courbe. Au milieu dos tracez un légère courbe jusqu’à environ 5 cm sous la ligne de hanches. Sur le côté descendez en traçant une courbe jusqu’à environ 2 cm sous la ligne de hanches.

patron_jupe_base

Conseil pour les pinces : D’une manière générale la « pince » côté ne doit pas excéder 4 à 5cm. La pince du dos ne doit pas excéder 3 à 4cm et la pince devant 2 à 3 cm (et pour la pince devant je n’ai pas suivi cette règle c’est pas bien…) Si vos valeurs sont supérieures il faudra placer d’autres pinces. Je vous préparerais bientôt les explications pour ce deuxième cas de figure.

La courbe de la taille : sur un vêtement la ligne de taille n’est pas une ligne droite mais une ligne courbe.

Au milieu devant, placez un point de repère à 2 à 3 cm en dessous de la ligne de taille. Pliez votre patron pour fermer la pince (comme vous feriez avec votre tissu) et tracez la courbe de taille en partant du côté jusqu’à votre nouveau point de repère du milieu devant. Dépliez le patron.

Au milieu dos, placez un point de repère à 1 à 2cm en dessous de la ligne de taille puis répétez la même opération que pour le devant.patron_jupe_baseVous souhaitez une jupe taille basse ?

Sur la ligne de côté placez un point de repère à 3cm au dessus de la ligne de hanches. Sur le milieu devant placez un repère sur de la ligne de hanches ou à 1cm au dessus et sur le milieu dos placez votre repère à environ 1 ou 2 cm au dessus de la ligne de hanches. Pliez votre patron pour fermer les pinces et tracez la nouvelle courbe en utilisant vos points de repères. Dépliez votre patron et vous avez une jupe taille basse.

Création d’un modèle :

Ce patron est une base pour vous permettre de créer tous les modèles de jupes que vous souhaitez. Une fois que vous l’avez réalisé gardez le soigneusement et recopiez le à chaque fois que vous voulez l’utiliser, ça vous évitera de devoir refaire tous vos calculs et tracés à chaque fois.

Vous pouvez utiliser le patron tel quel pour créer une jupe droite ou jupe crayon. Il vous suffit d’ajouter les valeurs d’aisances. On m’a récemment demandé ce que c’était alors je vous l’explique : la valeur d’aisance d’un vêtement et ce qui vous permet de pouvoir bouger confortablement, lever les bras, vous asseoir, vous accroupir sans faire craquer les coutures et ce qui fait que vous n’êtes pas saucissonnés à chaque mouvement.

Sur une jupe ces valeurs s’ajoutent au dos et au devant sur la ligne de côté : il faut prolonger les lignes tailles/hanches/bassin de la valeur souhaitée et retracer la courbe du côté. Les lignes de milieu devant, milieu dos et les pinces ne bougent pas.

Pour une jupe ajustée et près du corps (ou pour un tissu stretch) ajoutez 0.5 cm à chaque fois mais dans la plupart des cas je vous conseille d’ajouter 1 cm. Si vous n’êtes pas sûre de vous faites une toile d’essayage. N’oubliez pas d’ajouter les valeurs de coutures avant de couper votre tissu !

Pour une jupe trapèze : séparez le dos et le devant en coupant la ligne de coté. Définissez la longueur que vous voulez pour votre jupe et ajoutez ou recoupez à la bonne taille. Sur la ligne coté élargissez le bas de la jupe en ajoutant plus ou moins 5cm (à faire sur le dos et sur le devant) Ajoutez vos valeurs d’aisances et retracez la courbe du côté, attention à ne pas faire d’angles, votre courbe doit être fluide. Pour l’ourlet de la jupe tracez aussi une courbe, ce n’est pas une ligne droite.

Pour une jupe longue jusqu’aux pieds : séparez le dos et le devant en coupant la ligne de côté. Sur le milieu devant puis sur le milieu dos, prolongez la ligne jusqu’à la longueur voulue. Comme pour la jupe trapèze élargissez le bas d’au moins 30cm (au dos et au devant) Ajoutez vos valeurs d’aisances et retracez la courbe du côté sans faire d’angles, votre courbe doit être fluide. Au bas de la jupe tracez aussi une courbe.

Je vous proposerai bientôt des modèles de jupes qui nécessitent un peu plus de modifications du modèle de base.

***

J’espère que mes explications sont assez claires et que vous arrivez à suivre. Si vous rencontrez un problème ou si je parle chinois n’hésitez surtout pas à me contacter soit en laissant un commentaire, soit via l’onglet « contacter l’auteur »

Et pensez à nous rejoindre Marinette et moi sur la nouvelle page Facebook !

Spécial Bijoux

Et non… toujours pas de projet couture ni même de patron à vous présenter… J’ai déménagé il y a quelques temps et mon atelier n’est pas encore tout à fait opérationnel. Je poste quand même un petit article histoire de prouver que je ne suis pas encore morte desséchée quelque part derrière un carton (n’est-ce pas Marinette ?)

Étant donné que chez moi je n’ai qu’un tout petit espace dédié à la création, c’est tout à fait approprié pour tripatouiller de la Fimo. J’en profite pour remplir un peu la boutique que j’ai délaissée quelques temps.

 

Quelques breloques vendues en lots et destinées aux autres créateur/créatrices :

Lot 6 pains au raisins

lot_macarons_pomme

lot_macarons_peche

lot_breloques_cuilleres_fruits

Vous pouvez retrouver ces articles et bien d’autres encore sur la boutique : Le Manège sur la Colline

 

Des pendentifs cupcakes (que je n’ai pas encore monté en collier)

cupcakes

 

Un pendentif macaron « millefiori » (et les boucles d’oreilles assorties qui arriveront bientôt en boutique)

collier_macaron_millefiori

Il faut admettre que j’ai quand même pas mal pris du niveau question fimo non ? J’ai même appris à faire des canes !  bah en même temps j’ai que ça à faire… ^^

Et si vous êtes déçu(e)s à chaque nouvel article car il ne s’agit PAS de couture, sachez que je vais bientôt devoir sortir la MAC de son carton pour une commande, je pense donc préparer un patron de jupe pour la prochaine fois.

Alors souriez !  🙂

***

Ah et pour tous ceux qui m’ont demandé des nouvelles de Toska, sachez qu’il va bien ! Il se remet doucement mais sûrement (d’ailleurs il m’a bouffé un bras hier donc c’est la preuve qu’il va bien) Il a arrêté son traitement, il remarche sans trop de difficultés même si parfois il est un peu bancal… C’est un SURVIVOR !!! ^^

Merci à tous pour vos messages ♥

 toska

***

On a eu un petit souci avec la page Facebook et il a fallu en créer une nouvelle –merci FB– et du coup on a perdu pas mal d’entre vous… voici le nouveau lien de la page : Le Manège sur la Colline . Rejoignez-nous pour avoir toutes les news, des réductions sur la boutique, et les concours (qui devraient se remettre en place un de ces jours)